Référence

Tribunal administratif et cour nationale du droit d’asile à Montreuil

MAITRISE D’OUVRAGE : APIJ
OPÉRATION : Relocalisation du Tribunal administratif de Montreuil et de la Cour nationale du droit d’asile. Objectif RT existant pour la partie rénovée, RT2012 -40% pour la partie neuve et respect de l'exigence du décret tertiaire (-60% en 2050). Un projet qui doit allier performance énergétique et contrainte de sécurité (Tribunal administratif). Cellules de détention.
DESCRIPTION SOMMAIRE : Montreuil (93)  – 23 500 m²  - 68 M€HT
MISSION : AMO de Qualité Environnementale
Biodivercity, E+C-, Bâtiment Biosourcé pour la partie neuve et BBC Rénovation pour la partie rénovée
DATE DE LIVRAISON : 2026

Principales caractéristiques environnementales et innovations

Objectifs :

Mise en œuvre d'une démarche de type Haute Qualité Environnementale sur la base du guide de programmation de l’APIJ. Recherche d'un confort pour les occupants sous le regard des contraintes d’un projet qui contient une partie neuve et une partie rénovée. Recherche d'une performance énergétique optimisée. Le projet s’inscrit dans un contrat MGP (marché global de performance) l'exploitation et maintenance est donc anticipée dès la phase de conception.

Principales contraintes :

Parcelle assez contrainte puisqu'en plein centre-ville, avec 4 bâtiments désaffectés depuis 2017.

Outil/moyens/méthodes de résolution :

Audit de performance énergétique, définition des objectifs environnementaux, rédaction d’un programme performanciel. Accompagnement durant la consultation visant à la conception, réalisation et exploitation/maintenance.

Caractéristiques techniques et architecturales :

L’ensemble est constitué  de  quatre  bâtiments perpendiculaires (A,  B,  C  et  D) a rénovées, construit  en  deux  périodes. Une partie neuve viendra compléter l’ensemble afin de pouvoir accueillir le Tribunal administratif et la cour nationale du droit d’asile. Recours à un réseau de chaleur urbain pour l'alimentation en chaud des bâtiments. Recherche de l'optimisation énergétique sur les consommations globales du bâtiment. Isolation par l’extérieur, vitrage performant, matériaux filtrant les COV, ventilation naturelle.

Performances projetées :

RT existant pour la partie rénovée, RT2012 -40% pour la partie neuve et respect de l'exigence du décret tertiaire (-60% en 2050). 

Top